Beaujolais

Quelles sont les différentes appellations du Beaujolais ?

Avec le Champagne, le Bordelais et le Bourgogne, le beaujolais est aussi l’un des vignobles les plus célèbres au monde. Sur une surface de plus de 17 000 hectares, il est l’un des vignobles les plus vastes de France (voire d’Europe).

Les cépages utilisés à Beaujolais

Le gamay et le chardonnay restent les cépages principaux du Beaujolais. Le gamay (principalement le gamay noir) est en abondance dans la région. 98 % des vignes de beaujolais sont issues de ce cépage. De plus, plus de 60 % du gamay noir français se trouve dans la région. Autant dire que la région est spécialiste dans le domaine. L’avantage avec ce cépage, c’est la variété de vin, du plus fin au mieux parfumé, qu’on peut produire. Le chardonnay est, quant à lui, utilisé pour la production de vin blanc. Bien qu’il n’est pas le plus populaire dans la région (seulement 200 hectares), les vins blancs de beaujolais sont exclusifs dont la qualité est encore en pleine progression.

Les différentes appellations du Beaujolais

Le Beaujolais compte 12 appellations divisées en 3 groupes :

  • Appellation régionale : Beaujolais : cette AOC est située dans le sud de Villefranche-sur-Saône et dans le nord de la Saône. Les vins issus de cette région sont considérés comme les meilleurs. D’ailleurs, le nom de l’appellation peut être suivi de « supérieur ». La sélection des raisons est très stricte et de plus, le rendement par région est moindre. La mention « primeur » ou « nouveau » peut aussi être utilisée.
  • Appellation sous-régionale : Beaujolais-Villages : cette AOC compte 38 communes situées au nord de Villefranche-sur-Saône, dont 31 dans le Rhône et 7 dans la Saône-et-Loire.
  • Appellations communales ou les grands crus du Beaujolais : ces AOC sont :
    • Brouilly : en produisant des vins souples et ronds, les terrains de vignobles de la région s’étendent jusqu’à 1 260 ha sur 6 communes
    • Chénas : les vins de la région sont très rares et sont réputés de généreux et tendre. Avec seulement 249 ha de vignobles sur 2 communes, la région compte seulement 249 vignerons.
    • Chiroubles : à plus de 200 à 400 mètres d’altitude, les vignobles de la région sont les plus élevées du Beaujolais. Avec seulement 75 vignerons, ses vins sont tendres et élégants avec des arômes mélangés.
    • Côte de Brouilly : elle est située au centre de l’AOC Brouilly. La région accorde 316 ha de vignobles. Ses vins sont réputés muscler et fougueux avec un arôme de fraise et iris.
    • Fleurie : cette AOC compte 840 ha sur une seule commune. L’élégance de ses vins et ses arômes variés font la réputation de la région.
    • Juliénas : elle compte 537 ha sur quatre communes. La fraîcheur de ses vins fait de la région une AOC unique.
    • Morgon : avec plus de 1 100 ha de vignobles, cette AOC produit des vins aux robes grenat avec un parfum de fruits rouges.
    • Moulin-à-vent : une AOC qui s’étend sur 627 ha qui produit un vin complexe et puissant
    • Régnié : c’est le dernier cru de Beaujolais et compte 424 ha et compte une bonne centaine de vignerons. Ses vins sont forts, mais tendres à la fois.
    • Saint-Amour : cette AOC ne compte que 46 vignerons sur 302 ha. Fins et équilibrés, ses vins sont dans une robe bordeaux avec un arôme un peu piquant.

Vous pourriez également aimer...